ACTUALITÉS :  

Les actualités de Fluides & Transmissions...

Leroy-Somer, partenaire du projet Highvolt


L’augmentation de la densité de puissance des machines électriques tournantes et l’arrivée sur le marché de composants électroniques de nouvelle génération améliorant sensiblement les performances des convertisseurs électroniques de puissance vont générer de nouvelles contraintes sur les systèmes d’isolation des bobinages de ces moteurs et alternateurs. L'un des enjeux pour l’Institut de Recherche Technologique (IRT) Saint Exupéry à Toulouse est d'accompagner les ruptures technologiques en exploitant les synergies qui apparaissent dans les domaines aéronautique, automobile, ferroviaire et industriels, dans le but de préparer les technologies de demain.

C’est notamment le cas des projets « E-Power Drive » sur l’optimisation de l’ensemble machine, convertisseur électronique et câbles et « HighVolt », davantage dédié à la maîtrise de la durée de vie et la fiabilité des systèmes d’isolation, en particulier des bobinages, au travers par exemple de la mise au point de démonstrateurs et de plateformes de tests pour l’avion plus électrique ou à propulsion hybride.

« La participation active de Nidec Leroy-Somer vise à intégrer au plus tôt dans la conception des produits les résultats des travaux issus de Highvolt, souligne Cédric Plasse, vice-président R&D/Engineering de Nidec Leroy-Somer. Cette participation repose principalement sur la mise à disposition à partir de 2018 de deux docteurs-ingénieurs ayant réalisé leur thèse au laboratoire Laplace, de moyens spécifiques d’essais et de caractérisation et l’implication d’experts dès la phase de définition des feuilles de route du projet ».

Avec un budget de 10,6 millions d’euros sur 4 ans et la mutualisation des compétences d’industriels et de laboratoires, le projet HighVolt a démarré officiellement le 29 juin 2017.

KTR Prensapire