ACTUALITÉS :  

Les actualités de Fluides & Transmissions...

Bürkert fête les 50 ans de son site alsacien de Triembach-au-Val


C’est tout naturellement que Christian Bürkert, fondateur du groupe allemand, avait choisi l’Alsace pour sa proximité géographique et culturelle et fondé le siège de Bürkert France à Strasbourg en 1956, suivi 10 ans plus tard, par la construction de l’usine de Triembach-au-Val qui commence son activité par la fabrication de régulateurs de température et thermostats pour les chaudières.

En 1986, l’entreprise s’oriente vers la régulation des fluides et créé en 1991 un service de développement et de production dédié à la mesure et la régulation de débits, prélude aux premiers capteurs pH, conductivité et Redox. La mise en place en 1993 du service Applications, lui permet de lancer des produits et systèmes sur-mesure, à la demande des clients. En 1997, un centre de compétences pour les capteurs est construit qui intègre sur 3.500m2, la fabrication et les services de R&D et de support clients. Depuis 2007 le site de Triembach-au-Val est dédié à 100% à l’activité capteurs et est devenu le centre mondial de compétences du groupe pour les capteurs industriels.

Le site alsacien emploie 218 salariés, 168 à l’usine et 50 chez Bürkert Contromatic France (qui regroupe la force commerciale et marketing). Il investit chaque année 7 à 8 % de son chiffre d’affaires en R&D. En 2016, les deux entités ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 55 millions d’euros, dont 95% à l’export. Enregistrant en moyenne 4 000 commandes/mois, Bürkert livre ses capteurs et systèmes depuis l’Alsace vers 36 pays dans le monde. Les gammes du groupe Bürkert comprennent des électrovannes, des vannes process, des capteurs, des débitmètres massiques pour gaz, ilots/armoires de pilotage et des systèmes spécifiques allant du bloc mécatronique au skid de process. Ses débouchés concernent les marchés pharmaceutiques, biotechnologiques, cosmétiques, agro-alimentaires, mais également les domaines de l’eau, du gaz et de la microfluidique (hématologie, impression jet d’encre, médical, analyse, …)

Les projets de développement de l’entreprise alsacienne portent sur de nouveaux produits tels que des capteurs de débit basé sur une technologie à ondes acoustiques, un débitmètre massique pour les gaz, ou encore des analyseurs en lignes de process. D’autres investissements concerneront le développement de la miniaturisation des produits. Enfin, l’entreprise va lancer des projets de digitalisation et d’automatisation des processus industriels et administratifs.

KTR Prensapire